LA référence pour tes activités de gars !
Activités

Truite
 

Truite

La truite arc-en-ciel Les ‘trippeux’ de WEEKEND DE GARS la reconnaîtront par son corps allongé et fusiforme, sa grande bouche et ses dents bien développées. Sa taille moyenne est de 30 à 45 cm et dans les Grands Lacs elle pèse plus de 9 kg. Sa coloration varie en fonction de son habitat et de sa taille : les taches sont plus foncées et plus intenses dans les cours d'eau et en période de fraie; sa coloration est plus pâle, claire et argentée avec des taches moins évidentes pour ces truites dans les petits lacs et dans les Grands Lacs et leurs affluents. On peut aussi voir des taches sombres sur fond pâle. Son dos peut être bleuâtre, verdâtre ou brunâtre; ses flancs argentés avec une large bande horizontale rose tirent sur le rouge (très évidente lors de la fraie) et elle a plusieurs petites taches noires sur ses nageoires. Truite moucheté La truite mouchetée (ou saumon de fontaine) est un poisson originaire d'Amérique du Nord qui a été introduit dans de nombreux pays tempérés. C'est un poisson d'eau vive ou douce et certaines sont appelées truites bleues, en référence à leurs coloration plus argentée. Souvent elles sont simplement appelées truite de mer ce qui prête à confusion avec toutes les espèces de truites. Truite grise (touladi) L'omble du Canada, la truite grise ou le touladi est un poisson d'eau douce de la famille des ombles habitant principalement les lacs importants d'Amérique du Nord. Le touladi est un des plus grands de sa famille avec le saumon Chinook et le taimen. Le record mondial est de 46,3 kg.! Une pêche commerciale existait dans les Grands Lacs mais elle a été détruite par la surpêche et la pollution. La truite grise vit dans une eau froide, bien oxygénée et très profonde. Elle se retrouve dans les lacs à 20 ou 60 mètres de profondeur. Le touladi est un poisson à croissance lente, typique des eaux qui sont pauvres en matières nutritives. La maturité survient tard, particulièrement pour un omble et elle peut vivre 30 ans. Ces particularités le rend très vulnérable à la surexploitation.